酒蔵紹介

Brasserie miyake

Présentation de la brasserie

La société Miyake Honten, réputée pour son saké Sempuku, est située dans la ville de Kure, autrefois un haut lieu de l’industrie navale au Japon.

La société Miyake Honten a vu le jour en 1856, sous le nom de Kawachi, et fabriquait alors du mirin (de l’alcool de riz utilisé comme assaisonnement), du shochu (boisson alcoolisée distillée principalement à partir de riz, d'orge, de sarrasin, etc.) ainsi que du shirozake (saké doux peu alcoolisé).

Cette société a commencé à élaborer du saké 1902.

Dans les années 1920, le navire d’entraînement Asama de la marine de guerre avait embarqué à son bord du saké Kure Tsuru. Malgré plus de 220 jours de croisière et plusieurs traversées de l’équateur, aucune altération dans les caractéristiques et le goût du saké n’a été constatée. Cette prouesse a valu à cette société une haute reconnaissance, et un certificat lui a même été délivré.

Dès lors, le saké Sempuku a été livré à toutes les bases navales japonaises, ce qui a permis à la marque de se faire connaître dans tout le pays. Dans les années 1930, cette brasserie était devenue la brasserie la plus importante du Japon.

En 1945, l’explosion de la bombe atomique a presque entièrement détruit les infrastructures navales, et la défaite a fait perdre au Japon tous ses marchés à l’étranger. À la fin de la guerre, la société a alors dû repartir à zéro.

La société a tout d’abord dû diversifier son activité pour pouvoir survivre. C’est ainsi que grâce aux progrès de la mécanisation, elle a réussi en 1980 à créer le Fuku Pack, du Seishu (un saké transparent) vendu dans un emballage carton, puis en 1982 un Namazake (un saké non pasteurisé).

Il existait à l’origine 5 brasseries de saké Sempuku, mais il n’en reste aujourd’hui plus que deux, Gohogura et Azumagura, qui rivalisent entre elles pour offrir le meilleur.

Hachiro SATO, qui a créé la chanson “Sempuku Ippai Ikaga Desu“ (“Que diriez-vous d’un verre de Sempuku ?“) utilisée à des fins publicitaires pour la marque a contribué à faire connaître au plus grand nombre les produits élaborés par la brasserie Azumagura.

À la charnière entre le 19e et le 20e siècle, la brasserie Gohogura a réussi à cultiver la mythique variété de riz Shinriki, pour pouvoir l’utiliser en tant que riz à saké. Cette variété de riz permettait d’apporter encore plus d’arômes au saké qui était à l’époque élaboré par une technique nommée Kimoto.

C’est par tâtonnements que les ouvriers brasseurs ont réussi à élaborer des sakés tels que le Shinriki Kimoto Junmai Muroka Genshu ainsi que des Ginjoshu.

Le Shinriki Kimoto Junmai Muroka Genshu a reçu la palme d’or lors de sa première participation à l’édition 2012 du Concours Slow Food Japan, dans la catégorie des sakés chauds de catégorie supérieure.

Depuis la création de Sempuku, des générations successives se sont efforcées de garder l’esprit d’harmonie et de sincérité comme force motrice pour l’élaboration du saké Sen No Fuku. Tout en gardant cette harmonie comme principe directeur, la société est prête à relever avec ardeur et audace les défis et les difficultés qui ne manqueront pas de se dresser devant elle.

Photos


  • Vue extérieure du bâtiment

  • Cheminée

  • Atelier

  • Atelier

  • Atelier

  • Vue de l’entrepôt

Liste des brasseries

Informations sur les brasseries

takashi hashizume
1856
takashi hashizume
7-9-10 Hondoori
Kure-shi Hiroshima-ken
737-0045 Japon
takashi hashizume
+81-823-22-1029