酒蔵紹介

Brasserie Kamotsuru

Présentation de la brasserie

En 1873, Wahei KIMURA, l’un des trois bienfaiteurs de Saijo, a nommé ce saké Kamotsuru. En 1918, la brasserie est devenue une société.

Les brasseries possèdent généralement une seule cheminée, mais Kamotsuru en possède quatre, ce qui donne une idée de l’ampleur de cette brasserie. Les bâtiments en eux-mêmes sont magnifiques, et à l’intérieur de l’enceinte on peut y découvrir des bâtiments de style japonais et de style occidental aux murs blancs.

Malgré sa taille, Kamotsuru veille à garder une attitude sincère et à tout produire localement.

Pour élaborer un saké de grande qualité, ce n’est pas seulement la qualité de l’eau, mais aussi les techniques de polissage du riz qui sont essentielles. Pour s’affranchir de la limitation d’un polissage effectué à l’aide d’une meule mue par un moulin à eau, la société Satake a mis au point en 1898 la première machine à polir le riz du Japon. Grâce à cette avancée technologique, le taux de polissage est passé à 75%, une première pour l’époque. En 1958, ils commercialisent le Daiginjo, qu’aucune brasserie n’avait encore réussi à réaliser, consolidant par la même occasion suprématie technique dans l’élaboration des sakés de type Ginjo et Daiginjo.

En 1970, et pendant 18 années consécutives, ce saké à la qualité tout particulièrement estimée a remporté la médaille d’or au Concours national des nouveaux sakés.

En avril 2014, lorsque Shinzo Abe, le Premier ministre japonais a rencontré le Président Obama, c’est du saké Kamotsuru qui leur a été offert. Cet événement encore dans toutes les mémoires a rendu les sakés de la brasserie Kamotsuru, ce grand nom des brasseries de saké, encore plus populaire.

Photos


  • Cheminée

  • Vue extérieure du bâtiment

  • Vue extérieure du bâtiment

  • Vue extérieure du bâtiment

  • Magasin

  • Magasin

Liste des brasseries

Informations sur les brasseries

Fondation
1918
Adresse
4-31 Saijouhonmachi Higashihiroshima-shi Hiroshima-ken 739-0011 Japon
Tenseignements
+81-82-422-2121